DUPONCHEL 1849

Un des plus importants orfèvres à Paris au dix-neuvième siècle. Connu comme Henri Duponchel, Morel et Cie, Duponchel & Morel, et Duponchel & Cie, son propre poinçon était insculpé en 1849. Il a travaillé avec plusieurs orfèvres différents, dont Louis Manant, Charles Glachant ( qui a travaillé pour Frédéric Boucheron), Jean Bonnet et Constant Revil.

Duponchel a exposé à l'Exposition Nationale de l'industrie à Paris en 1849. Il était en premier rang d'orfèvres, avec Froment Meurice, Rudolphi, Odiot et Lebrun. A l'exposition internationale de 1855 à Paris, Duponchel a remporté une médaille d'honneur.

Il a exposé beaucoup de pièces empruntées à ses riches clients, parmi d'autre un service à thé du Comte Nesselrode, avec des pièces dans le goût chinois, et orientaliste. ( Bouilhet)

Il a exposé aussi en 1862 à l'exposition Universelle à Londres. La même Année, Duponchel a fourni à NAPOLEON III un trophée de sport, maintenant au musée national du second empire à Compiègne.

Bibliographie :
David Allan, Orfèvrerie française orientaliste du 19ème siècle, August Eight Limited, Paris, 2003.
Cathérine Arminjon & M. Bilimoff, L'Art du Métal – vocabulaire technique, Paris, 1998.
Henri Bouilhet, L'Orfèvrerie Française au XVIIIe et XIXe Siècles, Paris, 1908-1912.
Henri Bouilhet, Christofle 1830-1980, Paris, 1981.
Lachèze Degeneste, Nouveau Manuel Simplifié de la Garantie des matières et ouvrages d'or et d'argent, Paris, 1839.
 
 
 
Produits